Description: 

La carrière d’Achères est un site d’environ 145 ha, dont l’exploitation porte sur un gisement de sables et graviers alluvionnaires de la vallée de Seine. L’autorisation d’exploitation en vigueur est délivrée en 2009 pour 30 ans. Elle jouxte des zones déjà extraites et remises en état par GSM depuis les années 1990. Pour la valorisation du gisement, GSM a investi pour la construction d’une nouvelle installation de production de granulats mise en service en mai 2013. Située en bord de Seine, sa capacité de production est de 1MT/an de sables lavés et calibrés, dont plus de la moitié est expédiée par voie fluviale vers Paris.

Le site est en zone périurbaine, sur les communes d’Achères et Andrésy, à proximité des villes de Poissy et Saint-Germain-en-Laye, en bord de Seine.

La remise en état principale de la carrière consiste en un remblayage partiel des terrains en vue d’une reconversion en plateforme portuaire fluviale avec un bassin en eau à connecter à la Seine (darse) par les futurs aménageurs. D’autres espaces sont destinés à devenir des espaces verts publics à usage récréatif et présentant un intérêt écologique. La topographie finale à restituer doit également jouer un rôle dans l’expansion des crues, le site étant en grande partie en zone  inondable de la vallée de la Seine.

Habitat, flora & fauna description: 

Avant l’exploitation de la carrière, les terrains ont fait l’objet d’une exploitation agricole avec une irrigation des parcelles par les eaux usées de la ville de Paris jusqu’à la fin des années 1990. La nature humide des terrains s’est résorbée depuis l’arrêt de ces épandages, laissant place à des terres agricoles et des friches sèches, à enjeux écologiques faibles.

Toutefois, le site se trouve à proximité d’un réservoir de biodiversité de la Foret de Saint-Germain-en-Laye et sa remise en état intègre une contribution aux continuités écologiques locales et régionales (trame verte et bleue).

La mise en exploitation de la carrière étant relativement récente, les espaces remis en état sont limités à une zone de friche sèche boisée d’environ 4ha.

En revanche, l’exploitation de la carrière et de l’installation de production de granulats génère de nouveaux milieux naturels: talus constituant des habitats pour les hirondelles de rivage, fossés humides avec hélophytes permettant la filtration biologique des eaux pluviales et favorables aux batraciens, mais aussi apparition d’espèces exotiques envahissantes (buddleia, jussie, renouée du japon…).

 

Ongoing nature projects

Le projet à développer sur le site d’Achères est la mise en place de mesures de gestion et d’amélioration de la biodiverstité des lieux (oiseaux, insectes, batraciens…) dans le site industriel, en particulier dans l’emprise de l’installation de production de granulats située immédiatement en arrière des berges de Seine sur :

  • les espaces verts et des abords du site;
  • les petites zones humides, notamment le fossé périphérique recueillant les eaux de ruissellement de la plateforme

Les mesures de gestion et d’amélioration de la biodiversité sont à concevoir et à mettre en pratique.

Ces actions s’accompagneront d’un programme d’information et de sensibilisation des salariés à la biodiversité et à la gestion écologique durable de leur lieu de travail.